Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De textes en textes.over-blog.com

Ecritures (fragments, nouvelles, flash, journaux ) et propositions de lecture, collages.

Lire le journal de Jules Renard

Publié le 24 Avril 2017 par G.A.B. dans LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Lundi 24 avril 2017

Lendemain d’élection..

Je n’en dirai rien…Je pense à Sartre « La Nausée »….

« 17 mars 1890

Je passe un bien vilain moment. Tous les livres me dégoûtent. Je ne fais rien. Je m’aperçois plus que jamais que je ne sers à rien. Je sens que je n’arriverai à rien (..) »

 

« 19 avril 1890

En somme, je ne serai jamais qu’un croque-notes littéraire ».

 

Cette image me plaît bien…J’accepte de n’être que cela un « croque-notes ». Je n’y ajoute pas d’adjectif…Le terme à lui seul me suffit !

 

commentaires

LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Publié le 18 Avril 2017 par G.A.B.

Lundi 17 avril 2017

 

« 15 février 1890

On entre dans un livre comme dans un wagon, avec des coups d’œil en arrière, des hésitations, l’ennui de changer de lieu et d’idées. Quel sera le voyage ? Que sera le livre ? »

 

Rarement, mais parfois, je saute du train en marche. Au risque de le regretter.

Le mistral souffle tout est mouvement ce matin.

J’écris ! j'essaie d'écrire ! les mots, les lettre m’échappent….

commentaires

LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Publié le 13 Avril 2017 par G.A.B.

Jeudi 13 avril 2017

L’or sur les arbres

La couleur miel des chats

Le noir de mon encre

La transparence d’un emballage

La vie.

 

30 septembre 1889

Amis, chers amis ; criez donc toujours : « c’est beau, bien beau ! Encore ! »

Cela vous coûte si peu de le dire, et, quand vous ne le dîtes pas, nous sommes tant peinés, et pour si longtemps ! »

 

Que j’aurais aimé le lui dire….

commentaires

lire le journal de Jules Renard

Publié le 3 Avril 2017 par G.A.B. dans LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Jeudi 30 mars 2017

J’ai la chance d’avoir pas si loin de moi, un dénicheur de livres.

C. écume les « vide-greniers », les « Emmaüs », les « Noze » téléphone en main !

Sa mission :  me trouver des romans, des récits, des nouvelles, de la poésie, en un mot de la littérature asiatique !

Dans un des livres acheté, se trouve une carte postale. Elle pourrait m'être adressé puisque sur l’enveloppe est écrit mon prénom G.

En voici le texte :

« Bien chère G..

Joie de te rencontrer au début de cette nouvelle étape…pleine de vie pour toi… qui jaillit de ton petit mot après ta fête…

Ecris-nous encore tes découvertes à travers tes projets de voyage…car ton cœur est contagieux…un jour nous sera donné…de partager nos histoires avec bien des retraités…

Tu nous vois dans quelques années…à l’image de cette carte succulente !!!

Merci à toi…bonne route…où ce temps de retraite nous permet de donner et de rencontrer de + en + en nous l’essentiel de cette vie….Toujours devant nous

Je t’embrasse

Annik. »

Ces mots me parlent…

 

26 septembre 1889

« Plus tard si le bon Dieu me donne à choisir le paysage où je devrai revivre, je lui demanderai un paysage toujours lunaire, afin de voir éternellement la molle et belle lune épancher « sur les forêts ce grand secret de mélancolie qu’elle aime à raconter aux vieux chênes et aux rivages antiques des mers ». Une superbe phrase d’Atala, qui m’a toujours produit une impression énorme de solitude et d’ampleur. »

 

Ce paysage serait pour moi asiatique....

commentaires

Lire le journal de Jules Renard

Publié le 28 Mars 2017 par G.A.B. dans LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Mardi 28 mars 2017

L’air est frais. Rien ne bouge. Suis-je la seule à m’agiter ?

 

24 septembre 1889

« Commencé Oberman de Senancour. Illisible. Non, vraiment, je ne peux pas aller jusqu’au bout. C’est insensé ce culte de l’ennui. Etait-ce assez idiot cet ancien « vague à l’âme ! ». L’âme, ce n’est pas grand-chose, mais cette école-là arriverait à en faire rien du tout. »

 

Moi aussi je l’ai abandonné ce roman…

commentaires

Lire le journal de Jules Renard

Publié le 23 Mars 2017 par G.A.B. dans LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Jeudi 23 mars 2017

Un ciel de pluie.

Sous le souffle tiède du printemps, les branches frémissent.

Mon regard, ce matin, se heurte à la clôture du voisin. Comme ma pensée !

 

20 août 1889

« Lu le Portier des Chartreux*. L’homme a besoin parfois de se vautrer comme un porc dans ces saletés bêtement écrites et physiologiquement ineptes ».

*Gervaise de Latouche. Classique du roman érotique.

 

Ce n’est pas mon cas…

Ma bibliothèque est constitué de merveilles et d’intouchables…

commentaires

Lire le journal de Jules Renard

Publié le 20 Mars 2017 par G.A.B. dans LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Lundi 20 mars 2017

Je délaisse trop souvent mon écriture, lorsque je suis happée par le travail.

En rangeant, je retrouve d’anciens devoirs de fac. Ils finissent à la poubelle.

Voici l’une des appréciations :

« Travail totalement vide qui bavarde (et mal) à propos du texte ».

Je comprends aujourd’hui que ce sont les mots qui m’ont fait douter, mais aussi m’acharner. Ils ont fait de moi cet être fragile, toujours en déséquilibre, s’excusant d’être là, mais résistant encore et encore !

J’espère bavarder mieux avec moi-même, avec les auteurs que j’aime, avec le monde aussi.

 

31 juillet 1189

« Chaque matin, boire une tasse de soleil et manger un épi de blé ».

 

C’est fait !

commentaires

LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Publié le 7 Mars 2017 par G.A.B. dans LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Mardi 7 mars 2017

Submergée

Engloutie

Ecrasée

Terrassée

Empêchée par le travail.

 

Voici ce que j’aimerais dire à mes élèves.

25 juillet 1889

« littérature : je ne veux pas te faire un cours. Je peux te dire quels livres j’ai relus, et quels écrivains j’ai aimés ».

Vous en faites partie M. Jules Renard.

Et encore pour tous :

« La politique : fais-en, si tu ne trouves pas que les journaux en dégoûtent ».

Rajoutons : les politiques…

commentaires

François CHENG : La mystérieuse clé de la Vie...

Publié le 16 Février 2017 par François CHENG

Cet article est reposté depuis L'Ardent Pays.

commentaires

Lire le journal de Jules Renard

Publié le 14 Février 2017 par G.A.B. dans LIRE LE JOURNAL DE JULES RENARD

Mardi 14 février 2017

Ce matin, le réveil et une ronde de 5 ! 5h55 !

Un clin d’œil, un appel, une suggestion, une incitation au mouvement ou à l’immobilité ! une incitation à agir ou à céder à cette envie de paresse.

A ce clin d’œil, ai répondu par un clin d’œil !

 

« 21 mai 1889

  • Qu’estce qu’il fait Jules ?
  • Il travaille.
  • Oui, il travaille. A quoi donc ?
  • Je vous l’ai dit : à son livre.
  • Faut donc si longtemps que ça, pour copier un livre ?
  • Il ne le copie pas : il l’invente.
  • Il l’invente ! Alors, c’est donc pas vrai, ce qu’on met dans les livres ? »
commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>