Lire Diao Dou, La Faute.

Avant de découvrir le livre, s’emparer de L’Amant de Duras, le lire. Puis cette lecture faite s’engouffrer dans La Faute.

Laissons la parole à la narratrice du roman de Diao Dou :

« Il y a quelques années, j’ai lu L’Amant de Marguerite Duras, le célèbre écrivain français. C’était une nuit d’été, dans petit hôtel rudimentaire au bord de la mer. Une fois le livre commencé, je n’arrivai plus à m’en séparer, au point d’avoir renoncé à une soirée entre amis. Ce mince ouvrage m’a fait verser des torrents de larmes. »

Et je vous laisse avec les derniers mots du roman :

-Et ensuite ?

- Ensuite, il se passa ce que je viens de raconter.

Retour à l'accueil