Mardi 30 mai 2017

 

Chaque matin, j’accroche mon regard sur mon mini potager.

Il me rassure, tout est bien vivant !

Il m’appelle, je vais à lui.

 

Le 30 mai 1894, Jules Renard écrit :

« Les feuilles clignent comme des paupières, et on voit un œil de jour. »

 

Ce matin, aucun cil ne frémit…mais sur mon mur, un lézard me fait de l’œil.

 

 

 

Retour à l'accueil