Lundi 16 mai 2016

 

Ce fut un dimanche au soleil.

Ce fut des mots, du mouvement et la fin de quelque chose.

On ne sait quoi encore !

 

« (…) et le bonheur que mon cœur regrette n’est point composé d’instants fugitifs mais un état simple et permanent, qui n’a rien de vif en lui-même, mais dont la durée accroît le charme au point d’y trouver enfin la suprême félicité ».

Jean-Jacques Rousseau

 

« Comment peut-on appeler bonheur un état fugitif qui nous laisse encore le cœur inquiet et vide, qui nous fait regretter quelque chose avant, ou désirer encore quelque chose après. » Jean-Jacques Rousseau.

 

Mardi 24 mai 2016

 

Je fuis mon bureau pour un coin de nature.

Je fais d’un coin de nature mon bureau.

 

Où est notre joli mois de mai ?

 

« Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le cœur humain puisse goûter (…) ». Jean-Jacques Rousseau

 

Je n’irai pas plus loin dans ma lecture ce matin.

Retour à l'accueil