Lire ce livre...Une certitude.

L'auteur y donne la parole, sous forme de correspondance, à un jeune officier allemand en mission au Japon, durant la seconde guerre mondiale. Cette correspondance est adressée à sa soeur, jeune journaliste, restée en Allemagne.

"donner la parole aux vaincus" c'est le désir de l'auteur.

Nous faire vivre, dans nos chairs, les bombardements, le désastre d'Hiroshima, c'est ce que l'auteur réussit à faire. Parfois jusqu'à l'insoutenable.

 

A lire absolument !

 

"La paix? Quoi qu'il en soit les armes vont se taire. Mais je n'ai pas l'impression que la paix soit retrouvée. Le monde est trop chargé d'explosifs."

Ursula von Kardoff, Le Carrousel de la peur. Journal d'une Berlinoise (1942-1945)

 

"Notre corps est une poussière

Qui sans demeure fixe

S'en va dans le vent.

Quelle direction prendra-t-il ?

Il ne paraît pas le savoir."

Poème japonais anonyme.

 

Retour à l'accueil