~ Prenant le frais sur le port

la lune et moi

demeurons seuls

Kikisha-ni

  La lune scintille au rythme des vaguelettes. Deux ciels se font concurrence. L’un immobile. L’autre ondulant. L’un absorbé par l’autre et qui se laisse faire. Aucune résistance. La mer, ce soir, l’emporte.

Y mettre les pieds et provoquer la révolte. Que ce serait bon ! mais comment oser briser cet effet de miroir !

Il aime ce moment, dans le silence de la nuit, cette attente inutile. Rien ne va arriver. Le temps va s’écouler, le ciel continuer à se mirer et lui, laissera filer les secondes sans oser interrompre l’ordre parfait. Et chaque soir, c’est ainsi. Il est bien trop vieux pour espérer un quelconque changement.

Non ! il n’espère rien pour lui et encore moins pour les autres.

Les chats qui hantent le port vont arriver. Il les attend. Il leur donnera les quelques croquettes qui encombrent ses poches, et puis il a apporté aussi des restes de repas.

Eux, de lui, ils n’attendent que cela. Mais lui, quel espoir en eux ? S’ils l’interrogeaient, qu’aurait-il à leur répondre ? Aucune attente, aucun souhait, si ce n’est cette faim qui les rend un peu moins sauvages.

Les voici ainsi, pendant quelques instants, privés de liberté, à la merci d’un vieillard qui se complet à regarder un ciel se perdre dans l’autre. Cela pourrait être pitoyable. Mais il n’aime pas s’apitoyer.

Toute la vie il a courbé la tête et aujourd’hui c’est le dos qui se courbe. En lui, aucune révolte. Il pourrait dire qu’il a vécu, mais qu’il n’a pas su vivre. Quel gâchis ! S’il croyait en une autre vie, ce serait une leçon à retenir.

Une étoile vient de se noyer dans l’eau du port.

Les chats quittent son territoire. Ils ont assez mangé.

Il ne lui reste qu’à regagner la chambre. La lune, elle aussi, va laisser place au jour. Elle va attendre leur prochain rendez-vous. Celui de demain. Se rendra-t-elle compte, un jour, que le banc est vide !

Les chats, il n’en doute pas, iront vers d’autres lieux réclamer ce qui leur manque.

Pour lui, ce lieu-là n’existe pas !

Retour à l'accueil