Deuxième trimestre.

Je n’avais pas vu, en relisant ces carnets, qu’il y avait une rubrique conduite. Je viens de m’en apercevoir.

Sur le premier trimestre, il y avait déjà un conseil sévère, un seul mot : Attention !

Sur le deuxième, cela se complique : G. ne sera plus admise à l’étude de midi si elle ne change pas son attitude insolente et désagréable.

Cela me fait sourire, je sais que je l’ai été. Mais c’est si loin de moi…Et puis, je sais que cela fait partie de notre construction. Ce qui me plaît moins c’est l’adjectif « désagréable ». Je sais que j’ai tout fait par la suite pour être agréable à tous, en m’oubliant parfois….

 

Français : Toujours des difficultés en orthographe. Littérature : bonne élève.

Histoire géographie : Quelques progrès. Cependant travail trop irrégulier.

Langue vivante 1 : Irrégulier. Pourrait mieux faire.

Langue vivante 2 : Ecrit insuffisant malgré de la bonne volonté.

Algèbre-géométrie : Un peu irrégulier. G peut mieux faire.

Sciences : Travail peu sérieux.

Technologie (a remplacé la couture) : Assez bien.

Dessin : pas d’observation.

Observation : Certains résultats moins bons. G doit travailler régulièrement et apprendre à se discipliner.

Mes observations : La discipline je crois que je l’ai apprise. La régularité est venue elle aussi mais parfois elle m’empoisonne. Aujourd’hui cette régularité, je l’applique à tous mes travaux manuels et cela n’est pas toujours évident : couper régulier, coudre régulier, crocheter régulier.

Mais c’est aussi dans ma vie de tous les jours : marcher régulièrement ! manger régulièrement !

Mais ce que je garde dans le désordre du temps, c’est la fantaisie de la vie…. Un jour oui, un jour non. Pluie, soleil. L’irrégularité, c’est ce qui rend notre vie passionnante. Toujours en mouvement…Peut-être que dans mon travail irrégulier, c’est ce mouvement que je dessinais.

Retour à l'accueil