Finalement, si j’ai bien compris, il ne nous reste que la possibilité de rêver à un ailleurs impossible. Quel beau projet ! Toute une vie à le chercher. Quelle belle errance !

 

Collée sur une page, une feuille trouvée au cimetière du Père Lachaise. Belle et pourtant morte.

 

Vu sur un pare-brise de voiture, un papier au message à l’encre rose : Certains jours…on se sent très seul…

Eu envie de rajouter, certains jours seulement ! A peine le temps de se le dire.

Retour à l'accueil