Elle a eu une passion, pas Lucien non, la cuisine. Elle a toujours aimé cela, cuisiner, pour leur couple, et parfois aussi pour les autres. Quand on le lui demandait.

Des plats simples, et puis souvent des pâtisseries. Elle aime préparer un marbré que l’on mange accompagné d’une tasse de thé. C’est sa recette ! jamais la même…Mais toujours aussi bon.

Et puis, il y a ces petits plats que l’on apporte lors de la réunion du Syndic. Une habitude ! Chaque voisin vient accompagné de ce qui lui fait plaisir et après les discussions, parfois houleuses, c’est le temps du partage. On oublie les colères, les désaccords ! L’ambiance s’harmonise.

Elle aime alors préparer ses meringues. Facile : des blancs d’œuf, du sucre, un jus de citron et c’est fait. Ne pas oublier qu’elles sont dans le four, sinon c’est la catastrophe. Cela lui est déjà arrivé, alors maintenant elle prend ses précautions : un minuteur fait l’affaire ! Lorsqu’elle les sort du four, elles sont belles, blanches, nacrées. Certainement bonnes aussi ! on le lui dira. A chaque fois l’effet est garanti.

Aujourd’hui, elle ne goûte plus ce qu’elle prépare pour les autres. Lassée, désormais, de ce petit péché de gourmandise.

Elle prend, cependant, toujours autant de bonheur à réfléchir à ce qui pourrait les rendre heureux. Quelle saveur pour leur palais ? Quelle douceur ? Et surtout soigner la présentation. Elle n’a pas appris mais cela se fait naturellement. Elle laisse parler son cœur. Pour sa cuisine, c’est important. Son cœur doit parler sinon cela ne sert à rien. Vraiment à rien !

Elle, elle se contente de peu.

Par contre, elle n’a pas renoncé au chocolat ! Noir, amer. Comme la vie !

Retour à l'accueil