Souvent elle se laisse emporter par son quotidien. Elle suit le rythme des jours sans s’y opposer. Elle n’a plus vraiment d’envies, de désirs. Et elle ne peut dire quand cela lui est arrivé. Les projets, elle n’en a pas vraiment eus. Lucien n’était pas du genre à le vouloir. Peut-être que la paresse qu’elle ressent en elle vient de Lucien. Il ne lui a donné le goût de rien.

Elle vit donc selon sa propre horloge interne : repas, sommeil, gestion du quotidien. Pas plus, pas moins !

Pourtant elle sait qu’il lui faut désormais prendre une décision. Bouleverser l’ordre des choses. Ne pas attendre la mort sans avoir rien osé. Ce serait bien ça ! Comme un défi ! Son défi à elle, elle qui n’a jamais eu de révolte.

Réveiller son corps, sa mémoire, réveiller sa vie ou mieux l’éveiller. Elle aimerait, elle aimerait cela.

Peut-être en premier lieu s’intéresser à ce qui se passe autour d’elle ! Découvrir ses voisins, découvrir d’autres rues, d’autres quartiers, d’autres villes, d’autres paysages. Arrêter d’écrire des stupidités qui finissent dans une boite !

Il ne faut pas que demain elle oublie toutes ses bonnes résolutions. Cela, elle ne le veut pas. Dans le miroir, elle ne voit que ses rides, sa vieillesse, l’amertume d’une vie banale. Et c’est décevant, elle a tout oublié de ses rêves d’enfant. Elle est certaine, elle a dû en avoir. Mais elle ne s’en souvient plus et elle n’a personne pour les lui rappeler.

Toute une liste de verbes à l’infinitif, c’est ce qui lui vient à l’esprit : rêver, aimer, voyager, dévorer, oser, désirer, entreprendre, risquer.

Un jour, bientôt, demain peut-être, en conjuguer un dans l’urgence !

Retour à l'accueil