Aujourd’hui, son temps a passé vite. Elle n’a eu besoin de rien pour se distraire, le bruit de ses pensées lui a suffit.

Et c’est avec étonnement qu’elle s’en aperçoit.

Il lui semble que cela fait une éternité qu’elle n’est pas sortie. En fait, cela doit faire deux ou trois jours. Elle s’est contentée de son petit espace. Pourtant le soleil était là. Mais une nouvelle fois, il lui a manqué cette envie d’ouvrir sa porte et d’aller voir ce qui se passe ailleurs.

Trois jours aussi qu’elle pense qu’elle ne veut plus vivre seule.

Retour à l'accueil